Interprétation des résultats de la spirométrie

Interrogations-Santé au travail

L’appareil utilisé doit impérativement afficher la courbe en même temps qu’elle s’exécute. Il faut supprimer le compte-rendu réalisé automatiquement par les appareils.

Valeurs données par la spirométrie
Critères d’acceptabilité des courbes
Distinguer les spirométries normales et les spirométries anormales
Norme chez un patient

 

Valeurs données par la spirométrie

  • CVF = Capacité Vitale Forcée.
  • VEMS = Volume Expiratoire Maximale Seconde, c’est le volume expiré au bout de 1 seconde:
    C’est le volume expiratoire maximal au bout d’une seconde d’expiration.
    C’est le reflet de l’activité des gros troncs bronchiques.
  • VEMS/CVF: coefficient de Tiffeneau.
  • DEMM = Débit Expiratoire Maximal Médian pris entre 25 % et 75 % de la CVF, encore appelé DEM 25-75,
    en anglais MMEF.

Le DEM 25 75 est fondamental en medecine du travail puisqu’il permet d’affirmer  une atteinte des petites voies aériennes

  • DEP = Débit Expiratoire de Pointe.
  • DEM 75 = Débit Expiratoire Maximal au point 75 de la CVF.
  • DEM 50 = Débit Expiratoire Maximal au point 50 de la CVF.
  • DEM 25 = Débit Expiratoire Maximal au point 25 de la CVF.
  • DEMM/CVF = rapport Débit Expiratoire Maximal Médian sur Capacité Vitale Forcée.

 

Critères d’acceptabilité des courbes

Boucle débit-volume

Description :

  • au dessous de la ligne horizontale se trouve l’inspiration ;
  • au dessus de la ligne horizontale, se trouve l’expiration ;
  • les volumes se trouvent en horizontal ;
  • les débits se trouvent en vertical ;

Valeurs données par la boucle débit-volume

  • Volumes
    • VC = volume courant
    • VRE = volume résiduel expiratoire
    • CVI = capacité vitale inspiratoire
    • VRI = volume résiduel inspiratoire
    • CVF = capacité vitale forcée
    • VR = volume résiduel
  • Débits :
    • DP = débit de pointe
      les débits aux points 75, 50 et 25 de la CVF ;
    • une partie est effort-dépendante, alors qu’une autre partie est effort indépendante.

Critères d’acceptabilité de la boucle débit-volume

  • il faut que le point de départ et le point d’arrivée de la courbe soient superposés : la boucle doit être fermée ;
  • il faut un départ brutal à l’expiration, donc un angle droit par rapport à la ligne horizontale des volumes ;
  • le débit de pointe doit être pointu ;
  • le tracé de la courbe doit être continu, sans accident ;

 

Courbe volume-temps

Volumes donnés par la courbe volume-temps

  • VC : volume courant.
  • VRE : volume de réserve expiratoire.
  • CVI : capacité vitale inspiratoire.
  • VRI : volume de réserve inspiratoire.
  • CV lente : capacité vitale expiratoire.
  • VR : volume résiduel.
  • CRF : capacité résiduelle fonctionnelle.
  • CPT : capacité pulmonaire totale.

Débits sur la courbe volume-temps, sur la courbe capacité vitale expiratoire forcée, CVF

  • VEMS : volume expiratoire maximale seconde.
  • VEMS/CVF : rapport de Tiffeneau.
  • Débit instantané aux points 75, 50 et 25 de la capacité vitale.
  • DEMM ou DME 25-75 :
    débit expiratoire maximal médian ou débit expiratoire maximal entre les points 25 et 75 de la capacité vitale.

Critères d’acceptabilité de la courbe volume-temps

  • le départ doit être brutal, à angle droit ;
  • la courbe doit être dénuée de tout accident ;
  • la courbe doit être totale, elle doit rejoindre le point de départ de l’inspiration.

Visualiser des courbes

Boucle débit-volume et courbe volume-temps

Distinguer les spirométries normales et les spirométries anormales

Observer les 4 points suivants :

  • allure de la courbe,
    elle doit remplir les critères d’acceptabilité donnés ci-dessus,
    si l’allure de la courbe est normale, passer au point suivant ;
  • débit de pointe,
    s’il est normal, supérieur ou égal à 80% de la valeur de référence, passer au point suivant ;
  • examen de la CVF, capacité vitale forcée,
    si elle est normale, c’est à dire supérieure ou égale à 80 % de la valeur de référence, passer à l’étape suivante ;
  • examen du DEMM, débit expiratoire maximal médian,
    il est considéré comme normal s’il est supérieur ou égal à 75 % de la valeur de référence.

Si ces 4 points sont normaux, la spirométrie doit être considérée comme normale. Par contre, si l’un des points est anormal, la spirométrie doit être considérée comme anormale et devra être interprétée.

Norme chez un patient

Elle est constituée par la première spirométrie. Elle servira ensuite de référence.
Au fil des années il faudra se référer à cette première spiromètrie.

Pour les personnes asiatiques, ou de race noire : les valeurs normales doivent être diminuées de 20 % par rapport à la race blanche ( normes caucasiennes).
Il existe des normes asiatiques pour les personnes asiatiques.

 

Vous pouvez lire également les articles suivants :

 

Sites Internet conseillés :


Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.