Comment arrêter de fumer

Interrogations-Santé au travail

 

La France compte environ 13 millions de fumeurs, chaque année un tiers d’entre eux font un tentative pour arrêter de fumer. 7 fumeurs sur 10 peuvent s’arrêter de fumer à la première tentative. Plus on essaie et plus on a de chances de réussir.

Depuis le 1er février 2007, il est interdit de fumer dans tous les lieux publics, une aide est apportée aux fumeurs par la Caisse d’Assurance maladie:
Les consultations de tabacologie sont remboursées, sans qu’il soit nécessaire de passer par le médecin traitant,
Et les traitements de substituts nicotiniques sont remboursés à hauteur d’un forfait annuel de 50€, ce qui représente environ un mois de traitement, à condition qu’ils aient été prescrits par un médecin.

Pour donner lieu à un remboursement, le substitut nicotinique ( patch, gomme, pastille, inhalateur..) doit être prescrit par le médecin traitant sur une ordonnance sur laquelle ne figure aucune autre prescription;

L’assuré devra faire l’avance des frais, il n’y a pas de tiers payant dans ce cas.

Liste des substituts nicotiniques actuellement remboursés par les Caisses de Sécurité Sociale.

 Le 12 février un nouveau médicament pour aider les fumeurs à arrêter de fumer est mis sur le marché:
Champix ® , ce médicament présente un nouveau mode d’action:
il agit directement sur les récepteurs à la nicotine, et peut ainsi inhiber la sensation de plaisir ressentie par le fumeur.

Les chances de succès augmentent, si vous adoptez les 4 propositions suivantes pour arrêter de fumer

  • Etre motivé;
  • Etre libre de décider.
  • Se faire aider, en cas de forte dépendance, ou de dépression latente.
  • Trouver des compensations.

Arrêtez complètement

  • L’arrêt brutal est plus facteur de succès que l’arrêt progressif.
  • Vous serez d’emblée en situation de non fumeur.
  • Il est plus facile de s’arrêter en même temps qu’un proche.
  • Choisissez une période de week-end ,ou de vacances.
  • Prévenez votre famille, vos amis pour qu’ils vous aident.
  • Avertissez votre entourage que vous allez arrêter de fumer à telle date. Demandez conseil aux personnes qui ont réussi à s’arrêter de fumer.

 Supprimez les réflexes conditionnés

  • Jetez votre dernier paquet de cigarettes.
  • Nettoyez et rangez les cendriers.
  • Prenez une douche au réveil: elle vous détendra.
  • Evitez de boire du café durant plusieurs semaine: le goût du café se marie très bien avec celui de la cigarette.
  • Lorsque vous avez envie de fumer: buvez un verre d’eau.
  • Respirez profondément.

Faites vous aider

  • Remplacez les cigarettes par des substituts, chewing gum sans sucre, etc
  • Consultez un tabacologue, médecin spécialisé dans l’aide à l’arrêt du tabac : il y a plus de 650 consultations de tabacologie en France,
    une consultation de sevrage tabagique coûte entre 50 et 80 euros
    la plupart des consultations se déroulent dans des hôpitaux publics, il n’y a pas de dépassement d’honoraire dans ce cadre.
    8 à 10 000 médecins sont formés au sevrage tabagique
    Accéder à l’annuaire des consultations de tabacologie en France.
    Annuaire des consultations de tabacologie en France
  • Consultez votre médecin qui pourra prescrire des substituts nicotiniques, si vous êtes dépendant à la nicotine: pour cela faites le test de dépendance à la nicotine, ou qui pourra prescrire un médicament anti -dépresseur; pour certains,fumer aide à surmonter des difficultés, masque une dépression.

Le dosage dans les urines de la cotinine, qui est le principal métabolite de la nicotine contenu dans le tabac donne une idée précise de la quantité de nicotine absorbée et pourra permettre d’adapter la dose des substituts nicotiniques.

Les cigarettes électroniques

La vente de cigarettes électroniques a été interdite par l’Afssaps le 30 mai 2011 mais de nombreuses pharmacies continuent à en commercialiser.
Le propylène glycol contenu dans les cigarettes électroniques peut provoquer des lésions des lèvres.

Evitez la prise de poids

  • Adoptez un bon équilibre alimentaire: ne sautez pas de repas, faites des repas structurés.
  • Augmentez votre activité physique

Intervention du médecin du travail lors des consultations de médecine du travail

Il est important de donner un  conseil minimal, lors de la consultation,  à tout salarié fumeur :

  • combien fumez-vous de cigarettes ,
  • désirez-vous arrêter de fumer ?

Ce conseil minimal a fait ses preuves au niveau du sevrage, qu’il soit dispensé par le médecin, l’infirmier, la secrétaire, etc

Il est également possible d’utiliser une intervention brève, méthode des 5A, aux USA :

  • Ask : poser la question, fumez-vous ?
  • Advise : donner des conseils pour arrêter de fumer, donner une information claire et nette, personnalisée
  • Assess : évaluer le degré de motivation à arrêter de fumer, c’est une première étape à l’arrêt du tabac qui n’est pas indispensable.
  • Assist : assister la personne dans sa démarche, ce qui suppose d’être formé aux méthodes de sevrage tabagique
  • Arrange follow up : Prévoir un suivi

Vous pouvez lire également les articles suivants :

Sites Internet conseillés :


Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.