Définition d’un accident d’exposition au sang, AES

Seringue-vaccin-santé au travail -AtouSante

Les salariés concernés par les risque d’accidents d’exposition au sang sont les professions de soin et de laboratoire, les personnes qui effectuent du nettoyage et qui peuvent être en contact avec des seringues contaminées. L’arrêté du 10 juillet 2013 qui transpose des dispositions européennes propose une définition.

Accident exposant au sang (AES) selon l’arrêté du 10 juillet 2013 :

« Tout contact avec du sang ou un liquide biologique contenant du sang et comportant soit une effraction cutanée (piqûre, coupure) soit une projection sur une muqueuse (œil…) ou sur une peau lésée. Sont assimilés à des AES les accidents survenus dans les mêmes circonstances avec d’autres liquides biologiques (tels que liquide céphalorachidien, liquide pleural, secrétions génitales…) considérés comme potentiellement contaminants même s’ils ne sont pas visiblement souillés de sang. »

Un accident d’exposition au sang: AES, se définit donc comme tout contact avec du sang, ou du liquide biologique contenant du sang, et comportant :

  • soit une effraction cutanée ( piqûre, blessure..),
  • soit la projection sur une muqueuse (bouche, œil), ou sur une peau lésée.

Lors d’un accident d’exposition au sang , il y a un risque de transmission des bactéries, parasites, virus,etc transportés par le sang ou les liquides biologiques.

Définition d’un accident d’exposition au sang

En pratique, on redoute :

Les salariés concernés par les accidents d’exposition au sang sont principalement :

  • professions de soins et des laboratoires,
  • métiers de l’Industrie pharmaceutique dans lesquels sont manipulés des échantillons de sang,
  • les salariés au contact de seringues jetées par des toxicomanes, tels que les agents de nettoyage, etc

Vous pouvez lire également les articles suivants :

 

Sites Internet conseillés :


Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.