Professions exposées aux radiations


Plus de 260 000 travailleurs sont exposés aux rayonnements ionisants. La Direction Générale de la Sûreté Nucléaire et de la Radioprotection, DGSNR a un rôle de contrôle, tandis que l’Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire, IRSN, a un rôle d’expertise.

Exposition professionnelle
Exposition non professionnelle

Exposition professionnelle

L’exposition professionnelle est surtout externe, plus rarement interne.

Professions médicales et paramédicales
Environ 110 000 personnes :
radiologie, chirurgie, cabinets dentaires, cabinets vétérinaires, centres anticancéreux, certains laboratoires d’analyses médicales.

  • Radiologie : 82%.
  • Radiothérapie : 7%.
  • Sources non scellées in vitro : 3%.
  • Médecine nucléaire : 3%.

Les travailleurs des centres de recherche qui utilisent des sources
Environ 10 000 personnes.

Les travailleurs de l’industrie nucléaire
Environ 20 000 personnes.

Les travailleurs des mines d’uranium
Exposition interne par inhalation de poussières radioactives.

Les travailleurs des secteurs industriels utilisant des sources scellées ou non scellées
Contrôle de soudure, stérilisation d’aliments.
Travaux publics : contrôle des revêtements, des enrobés.

Exposition non professionnelle

Le public est également exposé aux rayonnements ionisants

  • Exposition médicale.
  • Lors d’un scanner : 3 à 8 mSv.
  • Retombées des essais nucléaires : 3.8 mSv par an.
  • Exposition domestique :
    • présence de radon radioactif dans les logements en raison d’une isolation accrue des bâtiments.
    • L’exposition aux sources domestiques et industrielles est d’environ 10 mSv par an.

 

Tableaux des maladies professionnelles associés :

  Tableau n°06 RG : Affections provoquées par les rayonnements ionisants (7,6 KiB, 7 263 hits)

Vous pouvez lire également les articles suivants :

 

Sites Internet conseillés :


Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.