Indicateurs pour la prévention des risques professionnels


Les systèmes de santé et sécurité au travail s’appuient sur des indicateurs qui permettent de fournir une mesure de l’état du système, que l’on peut présenter dans un tableau de bord. Les indicateurs permettent de mesurer la performance et donc piloter la gestion de la santé et la sécurité. On utilise des indicateurs traditionnels depuis longtemps mais de nouveaux indicateurs doivent être utilisés par les préventeurs afin de réaliser une gestion proactive de la santé et sécurité au travail, de mieux anticiper la performance globale du système de management.

Système de management de la santé et sécurité au travail Définition d’un indicateur  Indicateurs traditionnels Nouveaux indicateurs, tableau de bord Chaque entreprise doit construire ses propres indicateurs de performance De nombreuses informations figurant dans cet article sont issus de la thèse récemment soutenue par un ingénieur de l’Ecole des mines de Paris : « Indicateurs et tableaux de bord pour la prévention des risques en santé-sécurité au travail « .

Système de management de la santé et sécurité au travail

Il n’existe pas de consensus pour définir un système de management de la santé-sécurité au travail : ce système constitue :

  • une  » approche structurée et organisée du management de la santé-sécurité au travail « 
  • c’est également un  » cadre de gestion globale et structurée des risques professionnels, permettant de coordonner et contrôler l’ensemble des politiques, moyens, ressources, outils […] instaurés et mis en œuvre par l’entreprise pour gérer la santé et sécurité au travail »

Un système de management de la santé et sécurité au travail peut être propre à une entreprise mais est généralement mis en œuvre à partir de référentiel. Tout système de management de la santé et sécurité au travail fonctionne selon un processus d’amélioration continue, que l’on représente parfois par la roue de DEMING ( PDCA : Planifier, Développer, Contrôler, Ajuster).

L’objectif du système de management de la santé et sécurité au travail c’est bien de réduire les accidents du travail et les maladies professionnelles, les arrêts maladie. A partir de ces objectifs, l’entreprise planifie un programme d’actions pour les atteindre.

Définition d’un indicateur

Un indicateur permet de mieux apprécier l’état d’une situation ou d’un système.

Un indicateur est un élément qui permet de représenter l’état d’un système ou son évolution ( dans son ensemble ou en partie).

Les informations fournies par les indicateurs mesurent les écarts entre les résultats obtenus et les objectifs visés en termes de management

Indicateurs traditionnels

Les indicateurs traditionnels sont des indicateurs de résultat sécurité, ils s’orientent généralement selon deux dimensions : la fréquence et la gravité des événements indésirables (taux de fréquence, taux de gravité pour les accidents du travail). Un système de management de la santé sécurité a pour objectif de diminuer le nombre d’AT, accidents du travail, MP,maladies professionnelles. Les nombres d’AT et de MP ne sont pas exploitées de façon brutes mais comparés à une période antérieure, ou à d’autres secteurs d’activité de l’entreprise, etc. L’étude de cette évolution du nombre des AT, MP permet de vérifier sur le long terme si la stratégie santé sécurité a été suffisante pour atteindre les objectifs.

Ces indicateurs traditionnels offrent une « vision instantanée et très large des performances générales de l’organisation « , ils sont indispensables mais ne suffisent pas. .

En effet : on mesure traditionnellement la performance sécurité à partir des dysfonctionnements qui ont engendré les accidents du travail et maladies professionnelles ( alors que dans d’autres domaines de gestion on analyse les facteurs de succès). Mais en mesurant ainsi les absences ou manquements de sécurité on ne peut pas anticiper des évènements qui ne se seraient jamais produits. Contrairement à de nombreux autres domaines, la mesure traditionnelle de la performance sécurité s’appui sur les dysfonctionnements du système de gestion qui ont engendrés des AT et AM. Ce sont donc des indicateurs fondés sur des mesures d’échecs passés. Le rapport Baker (2007) précise que ces indicateurs de résultats souffrent du désavantage de suggérer uniquement la mise en place d’actions correctives après l’apparition des accidents Un autre inconvénient est noté : ces indicateurs restent assez abstraits : on donne par exemple un indice de fréquence de 5… Eléments notés par l’auteur de la thèse

Un taux d’accident très bas, même sur une période de plusieurs années, ne garantit en rien le niveau de contrôle des risques, ni que le nombre d’accidents ou de blessures n’augmentera pas dans le futur. Une entreprise qui ne comptabilise aucun décès ou accident, et cela même depuis plusieurs années, ne garantit en rien son niveau de sécurité. Les absences ou manquement de sécurité ainsi mesurés et exploités de façon comptable ne permettent en rien l’anticipation des événements futurs qui ne se seront jamais produits auparavant. De même l’amélioration de la fréquence des accidents ne conduit pas forcément à une meilleure maîtrise des accidents les plus graves notamment les accidents mortels. L’appréciation de la performance en Santé-Sécurité au Travail uniquement basée sur le nombre d’événements indésirables peut être biaisée du fait de sous déclarations.

Le pilotage et l’appréciation de la performance des systèmes de management en santé- sécurité exigent donc d’utiliser de nouveaux indicateurs

Nouveaux indicateurs, tableau de bord

Les indicateurs permettent de mieux apprécier l’atteinte des objectifs d’un système. L’atteinte ou non des objectifs définis conduit à s’intéresser aux concepts de performance et d’indicateurs de performance.

Tableau de bord

La création d’un système d’indicateurs avancés, regroupés sous la forme d’un tableau de bord, apparaît être une perspective intéressante pour un pilotage et une évaluation de la performance des systèmes de management de la santé-sécurité plus efficace. En effet, un tableau de Bord est un instrument d’aide à la décision, très largement utilisé dans le domaine de la gestion des entreprises. Le tableau de bord est constitué au maximum de 10 indicateurs choisis par le décideur, qui permettent d’apprécier une situation « d’un simple coup d’œil ». Il aide à la compréhension (pourquoi ?) et oriente les décideurs dans la mise en place ou non d’actions correctives (que faire ?). La thèse explicite ( page 63) la notion de tableau de bord prospectif, concept qui vise à anticiper la performance future d’une entreprise( tableau de bord prospectif par opposition au tableau de bord classique). Les performances des entreprises se sont longtemps limitées à l’évaluation de leur performance financière, les tableaux de bord ont donc tendance à être trop souvent orientés sur des mesures financières. Or cela est critiquable car les résultats financiers procurent une vision retardée de la performance d’une entreprise. Un tableau de bord prospectif  permet de mettre en œuvre une stratégie selon plusieurs dimensions : par exemple selon ces 4 axes génériques ( chacun d’entre eux regroupant plusieurs indicateurs) :

  • axe financier,
  • axe salariés,
  • axe processus santé sécurité de contrôle (exemples de processus : maîtrise des conformités réglementaires et évaluations des risques professionnels),
  • axe apprentissage organisationnel (culture et climat de sécurité).

Page 79 et page 114 de la thèse: exemples de tableau de bord d’entreprises pour la santé et sécurité au travail Page 83 de la thèse : proposition d’un modèle de tableau de bord pour le management de la santé-sécurité au travail

Indicateur de performance

L’indicateur de performance peut être défini comme une information devant aider un décideur, au niveau individuel ou le plus souvent collectif, à conduire le cours d’une action vers l’atteinte d’un objectif ou devant lui permettre d’en évaluer le résultat.

Selon Lorino (2001), la pertinence et la qualité des indicateurs de performance s’évaluent selon 3 dimensions :

  • l’indicateur doit être associé à un objectif stratégique à atteindre. L’indicateur informe du bon déroulement ou non d’une action qui participe à l’atteinte des objectifs. Un indicateur inadapté à l’objectif visé peut être contre productif et engendrer des dérives. Par exemple, si l’objectif est de réaliser des réunions  sécurité et que l’indicateur mesure le nombre de réunions sécurité, une dérive possible serait d’organiser des réunions dépourvues de tout contenu afin d’améliorer la mesure et de tendre vers l’objectif défini.
  • Deuxièmement, la qualité d’un indicateur repose sur sa capacité cognitive. L’indicateur doit permettre de “ faire signe”, de facilement orienter l’acteur, ou plus généralement le groupe d’acteurs, à agir et comprendre les facteurs de réussite ou d’échec.
  • Pertinence opérationnelle de l’indicateur : vérifier que les mesures effectuées sont les résultats d’un type d’action précis et identifié, que les données utilisées soient dignes de confiance. La pertinence opérationnelle d’un indicateur concerne donc la validité des résultats.

    La relation entre indicateur et action se doit d’être unidirectionnelle : de l’action vers l’indicateur. L’indicateur est déduit à partir du choix de l’action (l’indicateur n’a d’utilité que pour piloter l’action et son résultat) et non l’inverse.

Chaque entreprise doit construire ses propres indicateurs de performance:comment les construire

Comment construire des indicateurs de performance ?

Il faut tout d’abord compiler des données brutes de l’entreprises afin de créer de l’information puis concevoir des indicateurs qui devront délivrer des informations pertinentes dans le but de favoriser la prise de décision. Idéalement ces étapes se réalisent en concertation avec l’ensemble des bénéficiaires de l’indicateur. Si des données ne sont pas disponibles, des mesures peuvent être réalisées afin de disposer de données.

On distingue des indicateurs quantitatifs et des indicateurs qualitatifs

Un indicateur quantitatif permet de quantifier une mesure, il peut également s’exprimer sous forme relative :

  • Ratio Un rationpermet d’exprimer des relations d’ordre de grandeur entre des éléments qui peuvent être ou ne pas être de même nature
  • Taux  Un taux est un ratio qui combine des mesures de natures différentes. (le taux de fréquence des accidents du travail combine un nombre d’accidents et un nombre d’heures travaillées).
  • Indice L’indice est un ratio, car c’est aussi un nombre sans dimension qui exprime un rapport entre deux éléments.

Un indicateur qualitatif est une catégorisation de la mesure : une donnée qualitative est utilisée pour refléter des niveaux de perception, des attitudes, des comportements. L’échelle de Likert permet de construire des données qualitatives à partir de plusieurs réponses fermées, puisque le répondant ne peut pas être neutre, doit choisir entre 4 propositions : pas du tout d’accord , plutôt pas d’accord, plûtot d’accord, tout à fait d’accord. Relations entre indicateurs qualitatifs et quantitatifs : des mesures qualitatives peuvent servir à la construction d’indicateurs quantitatifs et réciproquement des mesures quantitatives peuvent servir à la construction d’indicateurs qualitatifs.

On distingue 2 grandes catégories d’indicateurs : indicateurs avancés, indicateurs de résultats

les indicateurs avancés (leading indicator) Les indicateurs avancés sont utilisés depuis longtemps dans le domaine de la performance économique et financière des entreprises où ce sont des indicateurs qui informent d’un changement avant que l’économie même n’ait changé. Dans le domaine de la gestion de la santé et sécurité au travail, cet indicateur avancé est encore appelé « prospectif « , « prédictif », ou bien  « anticipatif ». Ils visent ainsi à projeter, à anticiper la performance globale du système en prenant en compte des facteurs amont ayant une incidence sur la survenue de l’accident ou de la maladie professionnelle.

En opposition avec les indicateurs de résultats, les indicateurs avancés fournissent des informations (feedback) sur le niveau de performance d’un système de management de la santé et sécurité  avant qu’un accident ou incident ne se produise.

Les indicateurs avancés visent ainsi à mesurer le niveau de capacité du système et c’est pour cela qu’ils sont parfois qualifiés d’indicateurs de « pilotage », de « capacité ». Les indicateurs avancés sont donc des mesures proactives qui aident à identifier si les entreprises mènent correctement les actions considérées nécessaires pour réduire les risques. Les indicateurs de résultats (lagging indicator) Les indicateurs de résultats sont des indicateurs dits « réactifs », a postériori. Ils sont parfois aussi appelés indicateurs « d’effet », « d’impact », « d’efficacité » ou bien encore de « retombée ». Ils sont utilisés pour enquêter, analyser les défaillances : les accidents de travail, les maladies professionnelles, les incidents graves, etc

Exemple d’indicateurs

Exemple dans le document INRS, « Construire vos indicateurs pour atteindre vos objectifs »

  • Sur le thème de la manutention manuelle, l‘objectif stratégique consiste à réduire les risques liés aux manutentions manuelles.
  • Les objectifs opérationnels fixés peuvent être de réduire les charges portées dans les ateliers de 20% et dans le même temps d’augmenter le nombre de postes équipés d’aide à la manutention.

Critères d’évaluation, indicateur correspondant et valeur à atteindre Critère d’évaluation : masse journalière manipulée par personne, indicateur : évolution de la masse journalière soulevée, valeur à atteindre : moins 20%. Critère d’évaluation : masse moyenne des charges soulevées indicateur : évolution de la masse moyenne des charges, valeur à atteindre = moins 20%. Critère d’évaluation : postes équipés d’aide à la manutention indicateur nombre de postes équipés par rapport au nombre total de postes, valeur à atteindre = plus 15 %. Critère d’évaluation : postes équipés d’aide à la manutention indicateur : montant des investissements d’aide à la manutention, valeur à atteindre : 3% du budget. .

 

Vous pouvez lire également les articles suivants :

 


Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.