Un pâtissier allergique à la farine peut-il poursuivre son activité professionnelle ?


Je suis pâtissier, j’ai une allergie à la farine. Mon allergologue a fait une déclaration de maladie professionnelle. Pourrai-je continuer à exercer ma profession en cas d’IPP ?

L’aptitude à votre poste de travail est complètement indépendante de l’IPP, rente d’incapacité permanente partielle, qui sera éventuellement accordée par le médecin conseil pour indemniser des séquelles de votre maladie professionnelle.

Seul le médecin du travail décide de l’aptitude à votre poste de travail.
Le médecin conseil de la Sécurité sociale n’intervient pas dans cette décision.

Il est vivement conseillé d’envisager un reclassement professionnel afin que vous ne soyez plus exposé à la farine.
En effet, votre allergie risque de s’aggraver si l’exposition à la farine persiste, l’asthme peut devenir irréversible au fil du temps, et ne régressera plus même si l’on vous retire de l’exposition.

Il faut rencontrer le médecin du travail pour lui exposer votre situation.

AtouSante consacre un article à l’allergie respiratoire professionnelle


Commentaires clos.