Un état dépressif peut-il être reconnu en maladie professionnelle ?


Je suis en arrêt maladie pour « effondrement dépressif majeur et sévère » (terme du médecin) suite à une réunion de travail avec mon employeur qui a eu lieu le 24 aout. Hors tout laisse à penser compte tenu du contexte qu’il s’agit d’une maladie professionnelle liée au surmenage (j’ai cumulé 3 postes je au sein de l’association) et aux pressions subies par la Présidente qui connait très bien mes fragilités. J’ai du saisir un avocat du travail car le maintien du salaire prévu par mon contrat et la convention collective n’est même pas effectué. Comment faire reconnaître la maladie professionnelle? J’ai toujours travaillé à des postes à responsabilité depuis 8 années et géré avec mon suivi médical cette « fragilité ». Jamais je ne me suis littéralement effondrée comme aujourd’hui.

Aucun tableau de maladie professionnel n’indemnise un état dépressif. Par contre la situation que vous décrivez pourrait correspondre à un accident du travail.

Définition d’un accident du travail.


Commentaires clos.